Le chauffage représente 66% des consommations d’énergie dans l’habitat (1). Après le loyer, c’est le premier poste de dépense du logement.

Dans un contexte où les tarifs de l’énergie battent des records, il est urgent de mettre en place des solutions pour limiter les impacts des hausses tarifaires et  réduire les rejets de CO2 tout en conservant un bon niveau de confort.

Pour les résidences chauffées collectivement, les usagers n’ont que peu de moyen d’action, les réglages de la chaufferie étant pilotés par un exploitant. Les charges étant réparties à la surface, les habitants les plus vertueux ne sont pas récompensés sur le montant de leurs charges.

chauffage-collectif

C’est dans ce contexte que l’individualisation des frais de chauffage peut être une bonne solution pour les logements chauffés collectivement. Rendue obligatoire en 2016 avec un seuil de consommation plus engageant depuis fin 2020, l’individualisation des frais de chauffage permettrait 15% d’économies pour les occupants selon l’ADEME (2).

Sur une facture annuelle de 800€ de frais de chauffage/an, cela représente 120€ d’économies, ce qui est loin d’être négligeable.

Pourtant, le taux d’équipement actuel en France n’est estimé qu’à 30%, notamment car les gains économiques ne semblent pas toujours au RDV.

Alors, l’individualisation des frais de chauffage permet-elle de réelles économies ?

La solution Kocliko repose sur 2 technologies innovantes. L’utilisation de sondes de températures (sans fil) dans les logements, et la création d’un jumeau numérique du bâtiment. Les sondes mesurent la température de confort et le jumeau numérique calcule les besoins de chaleur de chaque logement de la résidence.

Ces données permettent de répondre à deux enjeux majeurs actuels : la sobriété énergétique et l’optimisation des installations.

 Ces 2 enjeux cumulés permettent d’atteindre les 30 % d’économies d’énergie, et ce dès la première année.

La solution Kocliko remplace les traditionnels répartiteurs de frais de chauffage et les compteurs d’énergie thermique.

 

Enjeux de sobriété

Payer l’énergie réellement consommée par son logement et son mode de vie, c’est le premier levier de sobriété.

L’individualisation des frais de chauffage apporte aux occupants un levier de sensibilisation immédiat : mes gestes au quotidien ont un impact direct sur ma facture.

Avant, 2 voisins aux comportements très différents payaient la même chose : le premier ouvre tous les robinets des radiateurs à fond toute l’année et le second prend soin de baisser son chauffage dans les pièces inoccupées et à chaque fois qu’il quitte son logement. On est d’accord, il y a comme une forme d’injustice.

Avec Kocliko, c’est très différent. L’habitant vertueux serait immédiatement récompensé et les autres occupants seraient sensibilisés aux éco-gestes pour diminuer eux aussi le montant de la facture de chauffage.

Dans tous les cas, le voisin choisissant un niveau de confort plus élevé paierait plus cher son chauffage.

temperature-kocliko

Dans les faits, chaque occupant dispose d’un compte en ligne permettant de suivre ses consommations, de simuler les économies réalisables et bénéficie de conseils et astuces pour limiter la consommation énergétique et les rejets de CO2.

L’objectif est de donner à chacun des moyens d’action pour réduire son empreinte environnementale tout en limitant les charges de chauffage.

Enjeux d’optimisation énergétique

Aujourd’hui, le chauffagiste ou l’exploitant qui gère la chaudière de votre résidence navigue à l’aveugle en tenant compte de 3 obstacles majeurs : les obligations contractuelles et légales, la satisfaction des occupants et la météo.

A propos des obligations légales, il est bon de rappeler que la température de confort réglementaire est fixée à 19°C en moyenne (3).

Avec Kocliko, il dispose de données permettant d’être plus performant dans les réglages de l’installation. Citons par exemple l’inertie thermique du bâtiment permettant d’optimiser la courbe de chauffe, la qualité d’équilibrage représentée par les températures moyennes, des alertes en cas de dysfonctionnement, une analyse de la régulation…

Le jumeau numérique permet aussi de simuler les impacts d’une rénovation sur les besoins de chauffage du bâtiment. L’isolation de telle façade ou de la toiture permettrait d’économiser tant d’euros à l’échelle de la résidence, le changement des menuiseries apporterait tant d’économies…

L’idée est donc d’accompagner votre chauffagiste dans la recherche des meilleurs réglages de l’installation pour conduire à un meilleur confort (moins de réclamations) et à des économies d’énergie pour les habitants.

Un accès sur la plateforme est d’ailleurs prévu avec des données techniques utiles à son métier.

equilibrage-kocliko

Conclusion

Chaque projet est différent, source d’énergie, caractéristiques du bâti, météo, systèmes, habitants… mais l’individualisation des frais de chauffage apporte dans tous les cas une réduction importante de la consommation d’énergie et permet de responsabiliser les occupants.

C’est aussi une solution rapide à mettre en œuvre, sans investissement majeur et disposant de CEE (certificats d’économies d’énergie).

This will close in 0 seconds